Les photos de vérandas aluminium, bois, acier pour vos travaux d'extension.

AU 7ème CIEL


Outre la recherche de l’esthétique et du travail bien fait, un autre des principes fondamentaux chers à Lucien LONGUEVILLE, maître ferronnier d’art réputé, spécialiste des vérandas en acier, réside dans l’originalité du projet élaboré pour ses clients.



Ce principe fondamental est démontré par ce reportage qui nous transporte dans la banlieue de Bordeaux. Cette véranda en trois parties non distinctes de 25m2 chacune, présente un « bow window » central et s’étire langoureusement en étage sur le devant de la maison dominant ainsi le jardin et les alentours.
La façade est en partie maçonnée en son centre pour permettre d’héberger et de faire disparaître à la vue les éléments de la cuisine que la véranda abrite. Deux fenêtres à un seul battant, encadrées par des baies fixes, garnissent ce pan de façade en saillie qui plonge dans le jardin. De chaque côté, une succession de hautes fenêtres, à deux battants ouvrant à la française, offre une ouverture quasi-totale sur l’extérieur permettant de profiter au mieux de la douceur du climat de la région bordelaise.
Les profils spécifiques employés (PML) ont l’avantage, par leur finesse, d’apporter une sensation de légèreté à la structure, tout en accueillant du double vitrage à isolation thermique renforcée, de contrôle solaire et retardateur d’effraction pour un confort et une sécurité de qualité. Chacune des baies vitrées est posée sur un soubassement en acier plein, richement décoré de cadres et de rosaces, tandis que l’imposte reçoit un décor de volutes et de courbes qui adoucit les lignes. Les châssis des ouvrants intègrent des grilles de ventilation naturelle qui assurent un climat très sain à l’intérieur quelle que soit l’occupation (fréquente ou non) de la pièce. Lors de l’ouverture des fenêtres, des garde-corps, garnis de croix de Saint André à décor de rosaces, protègent de tout risque de chute. Enfin toujours en façade, des grilles verticales en fer forgé, très ouvragées, recouvrent les parties vitrées fixes.
La toiture est garnie de panneaux sandwiches isolants, mais elle est dotée d’un puits de lumière qui accentue la luminosité dans la véranda. A l’intérieur tout est conçu pour assurer un maximum de confort. Les vitres de la cuisine sont équipées de stores intérieurs à enrouleur pour permettre de réguler les rayons lumineux et celles du salon sont protégées par de grands pans de rideaux en tissus qui coulissent sur des tringles.
L’éclairage d’ambiance est fourni par une suspension en aluminium et une rangée de spots montés sur câbles suit le pourtour de la pièce pour offrir un éclairage fonctionnel au-dessus du plan de travail. Dans le salon, appliques murales et spots se partagent la tâche. Enfin, un ventilateur brasse l’air de la cuisine et un système de chauffage par le sol permet une utilisation de la véranda toute l’année.
La liaison de la véranda au reste de la maison est obtenue par une large découpe dans le mur de la façade extérieure initiale. Cette liaison permet d’intégrer totalement la nouvelle pièce à l’ensemble de l’existant, repoussant aux limites de la véranda celles de la maison. On notera également la transformation sur le plan de la clarté et de la luminosité à l’intérieur des pièces adjacentes grâce au puits de lumière créé dans la toiture de l’extension. Le projet prévoit la possibilité de fermer le sous sol par une véranda complémentaire dans le futur.
Nous ne doutons pas un seul instant qu’une telle opportunité ne restera pas inexploitée, mais en attendant de profiter des charmes de celle-ci, c’est au 7ème ciel que sont transportés les occupants de la véranda en étage !


Fabricant : Atelier d'Alexandre
Produit : Veranda Acier
Photographe :
Journaliste : CG

"Les conseils " tous nos articles sont rédigés par des journalistes indépendants.


"Estimez le coût" de votre projet en quelques clics et découvrez la multitude de choix possibles.